Projet cadre Orval

Date : 2013
Dimensions :
80 cm de diamètre, 122 cm longueur totale,Entre 5 et 7 Kg
Matériaux utilisés :
vitrail, moulure à l’or jaune, à l’or blanc et à l’argent

Pourquoi ce projet ?

Le thème de la bière m’inspirait depuis un moment, j’ai cherché parmi la multitude de bières existantes et mon choix s’est vite porté sur la bière d’Orval, grâce à son histoire, son abbaye, son logo (très esthétique) et sa bière m’ont fortement motivé !

Dans un premier temps j’ai d’abord cherché à entrer en contact avec l’abbaye, afin de demander si je pouvais utiliser leur image. Frère Xavier, l’économe m’a donné le feu vert et je me suis donc lancé.
J’ai cherché à faire une pièce à la fois esthétique et pour voir de quoi j’étais capable ? Il fallait qu’il y ait une petite prouesse technique et évidemment que cela soit beau.

Réalisation

Le O est composé de 110 morceaux, chaque pièce a été sciée une par une à la scie circulaire, j’ai ensuite retouché chaque joints, limé chaque bords afin de pouvoir faire joindre les morceaux entres eux le mieux possible.
J’ai procédé par tronçon, de manière à pouvoir corriger les légers décalages dus aux écarts de la lame, ainsi j’ai pu ajuster mes tronçons et obtenir un rond parfait.

L’ensemble du rond est tenu par trois rangées d’agrafes de 12 mm et ce sur deux étages, le tout étant collé entre chaque morceaux.
Le rond est renforcé par quatre agrafes métalliques vissées au dos.

La réalisation du losange a été très technique aussi, la forme m’a demandé une découpe spécifique, et il a fallu que je cale ma scie afin d’obtenir un angle aussi obtu.

J’ai ensuite installé un système d’éclairage LED à l’intérieur du losange en dissimulant au mieux les lumières et le transformateur.
Le vitrail a été réalisé par l’entreprise Verre et Vitrail à Monthermé, avec le vitrailliste nous avons cherché à rappeler au mieux les couleurs d’Orval, le marron représente la couleur des bouteilles. Il s’agit d’un vitrail réalisé en technique dite du « Tiffany ».

J’ai passé pas moins d’une journée pour « sertir » le vitrail sur la moulure, j’ai utilisé des pointes zinguées que j’ai recoupées, pliées puis limées, avec la plus grande dextérité j’ai mis une à une chaque pointe délicatement, afin de pas briser le vitrail.

Les lettres sont fixées entre elles par collage, et des vis les traversent de part en part, les têtes sont noyées, l’ensemble est fixé sur le O de Orval.

La dernière petite difficulté a été de fixer le losange (vitrail) dans le O de Orval. J’ai procédé en le fixant à l’aide de pattes métalliques « réajustées » pour l’occasion et calés par des pièces de bois ajustées, le tout vissé au dos du cadre (O).

Projet cadre ORVAL

Ce site utilise des cookies pour fonctionner correctement, générer des rapports statistiques et faire la publicité de nos services / produits. Nous pouvons directement utiliser les cookies indispensables, mais vous avez le droit de choisir d’activer ou non les cookies statistiques et de profilage. ATTENTION, désactiver les cookies peut affecter votre expérience sur le site web et les services que nous sommes en mesure d’offrir. Politique de confidentialité